0

Pourquoi vous ne pouvez pas manquer ‘The Boys Presents: Diabolical’ sur Prime Video

Pourquoi vous ne pouvez pas manquer 'The Boys Presents: Diabolical' sur Prime Video

Le ‘showrunner’ de ‘The Boys’, Eric Kripke, a envoyé des devoirs. Dans une interview accordée à Variety, le responsable de la série Prime Video a assuré que ‘The Boys presents: Diabolical’, le ‘spin-off’ animé que la plateforme vient de sortir, est reliée à la continuité de la série mère. Il sera donc crucial de le voir pour connaître l’histoire de ces super-héros tordus dans son intégralité.

Au début, « The Boys Presents: Diabolical » semble sacrifiable. Aucun des huit épisodes de la série, qui a débarqué au début du mois sur Amazon Prime Video (vous pouvez vous abonner à la plateforme ici), ne poursuit les intrigues que ‘The Boys’ a laissées en l’air avec la conclusion de son deuxième volet. Ce sont des chapitres totalement indépendants qui, en plus, montrent différents styles d’animation: de l’anime à l’action yankee, en passant par la comédie de type Adult Swim ou l’animation française.

Les huit chapitres, indépendants les uns des autres, montrent différents styles d’animation

Beaucoup d’entre eux se déroulent dans des recoins de l’univers de ‘The Boys’ auxquels aucune des deux saisons de la série n’avait ressemblé, ou ils sont réalisés par des personnages qui ne croiseront très probablement jamais ceux des Seven. D’autres, directement, se produisent dans des réalités clairement différentes de celle que nous voyons dans Prime Videocomme le troisième, qui est écrit par Garth Ennis, l’auteur original des bandes dessinées sur lesquelles la production est basée.

Un cadre de la série. (Première vidéo)

Cependant, l’une de ces histoires a fini par se connecter avec la série principale.. C’est, en fait, le dernier de tous. Écrit par Simon Racioppa —’showrunner’ de ‘Diabolical’ et aussi d »Invincible’—, le morceau révèle un épisode sinistre dans la relation entre les personnages de Patriota et Dark Black qui n’était pas connu jusqu’à présent.

Sur le même sujet :  Le professeur d'éducation physique Vladimir Sychev entraîne l'équipe de rugby dans la bande-annonce du film "Recommencez"

Eric Kripke était tellement fasciné par le travail de Racioppa à la tête de la « finale de la saison » qu’il a publiquement donné sa bénédiction, la rendant canon, c’est-à-dire la reconnaissant comme faisant partie de la continuité officielle de la série. La question du canon bouleverse les masses de fans de toutes les franchises qui se diversifient avec des histoires parallèles.et ce n’était qu’une question de temps avant que « The Boys » ne tombe également dans cette boue.

Canonisation

« La fin est canon, oui », dit Kripke à propos de l’épisode dans son interview avec Variety. « Je pense que nous n’avions pas l’intention d’en faire un canon à coup sûr, mais [Racioppa] il a fait un si bon travail en l’écrivant et en le réalisant que, pendant que je le regardais, j’ai pensé: « C’est exactement ce qui s’est passé »« .

Le chapitre, intitulé « Un plus un égale deux », comprend également les versions animées de Stan Edgar, le personnage de Giancarlo Esposito, et Madelyn Stillwell, qui prend vie dans la série principale Elisabeth Shue. Tout ce qu’ils font et disent tous les deux dans les quinze minutes à peine d’action animée offertes par la pièce de ‘The Boys presents : Diabolical’ fait également partie de l’histoire officielle de la série.

Un moment de l’épisode de Justin Roiland de « The Boys Presents: Diabolical ». (Première vidéo)

Cependant, la vraie révélation du chapitre est la tragédie sanglante sur laquelle la camaraderie de deux des principaux méchants de la série a été fondée, qui prendra désormais une tout autre allure. Selon Kripke lui-même, « cela nous donne une meilleure compréhension de la relation entre Patriot et Dark Black avant la troisième saison ».

Sur le même sujet :  Steven Yeun, Ali Wong Netflix Series ‘Beef’ lance Ione Skye dans le rôle d’invité (EXCLUSIF)

Ce n’est pas le premier flirt de ‘The Boys’ avec les univers élargis à la Marvel

Le ‘showrunner’ a ajouté que le nouveau lot d’épisodes de ‘The Boys’ sera lié à un autre des épisodes de l’anthologie animée. Ceci est le deuxième, écrit par Justin Roiland, l’un des co-créateurs de ‘Rick et Morty’. L’épisode hilarant et farfelu met en scène des adolescents dotés de super pouvoirs si ridicules qu’ils décident de tuer leurs parents pour les leur avoir donnés. « Bien que ce ne soit évidemment pas canon du tout, je prévois qu’il y a un lien inattendu entre l’épisode de Roiland et la saison trois », suggère Kripke.

Une image de ‘Seven on 7’, le journal télévisé fictif de ‘The Boys’. (Youtube)

bulletins d’information fictifs

Ce n’est pas le premier flirt de ‘The Boys’ avec des univers audiovisuels élargis. La série avait déjà tenté d’élargir son histoire de style Marvel avec des bulletins d’information fictifs parrainés par Vought., la multinationale chargée de créer des super-héros dans la fiction. Les bulletins d’information, publiés mensuellement sur YouTube jusqu’en janvier dernier, étaient truffés des mêmes pistes et références que, grâce au canon, le téléspectateur peut mettre la main sur « The Boys Presents: Diabolical ».

Source : www.elconfidencial.com

Laura

Laura

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *