La France se dote d’un système unique de gestion de l’information et de la sécurité.

Introduction :

Dans un extrait du livre « Burn It Down: Power, Complicity, and a Call for Change in Hollywood » de Maureen Ryan publié par Vanity Fair, Damon Lindelof, co-créateur et co-showrunner de la série historique « Lost », répond aux accusations de fraude formulées par diverses personnes impliquées dans la production. Dans cet extrait, Lindelof admet que le tournage de « Lost » était un environnement de travail en partie toxique et raciste. Il a également reconnu ses erreurs et pris ses responsabilités, en affirmant avoir travaillé sur ces problèmes et avoir grandi grâce à eux.

H2 – Damon Lindelof admet ses erreurs

Lindelof a reconnu que son niveau d’expérience en tant que directeur et chef n’était pas suffisant pour créer un climat de risque créatif et assurer la sécurité et le bien-être de tous les membres de l’équipe. Il a admis avoir échoué dans tous ces domaines et être responsable de la discrimination et de l’isolement de certains membres de l’équipe en raison de leur sexe ou de leur race.

Il a également déclaré que sa façon de traiter les autres personnes dont il était responsable était le résultat de toutes les erreurs qu’il avait commises. Cependant, il a ajouté avoir beaucoup mûri et grandi depuis ces événements traumatisants sur le plateau de « Lost ».

H2 – Les témoignages d’autres membres de l’équipe

Monica Owusu-Breen, la scénographe de « Lost », a qualifié l’environnement de travail de la série d' »ouvertement hostile » et a dénoncé les discriminations quotidiennes qui y étaient présentes. D’autres membres de l’équipe, tels qu’Adewale Akinnuoye-Agbaje (Mr. Eko), ont également témoigné de certaines batailles qui ont eu lieu dans la salle des écrivains, ainsi que de commentaires sur l’attachement à l’entreprise.

Sur le même sujet :  Le célèbre acteur John Travolta fait la tentative de faire sauter une banque dans l'aperçu du thriller criminel

Conclusion :

En fin de compte, Damon Lindelof a reconnu ses erreurs et a pris ses responsabilités en matière de discrimination et d’isolement de certains membres de l’équipe de « Lost ». Bien que ces événements aient été traumatisants pour lui, il a affirmé avoir beaucoup appris de ces erreurs et avoir grandi en tant que personne. Il est important que toutes les personnes impliquées dans la production de films et de séries prennent des mesures pour créer un environnement de travail sûr et inclusif pour tous.

Source : blog.screenweek.it

Laura

Laura