Prime Video démonte « Romancero » – entre les exigences de son créateur et les incertitudes de Belén Cuesta.

Préparez-vous pour une descente dans le terrifiant et surnaturel avec « Romancero », la nouvelle série espagnole de Amazon Prime Video, débordant de références culturelles.

Prime Video Espagne mise une fois encore sur le talent local

Dans un contexte où chaque semaine apporte son lot de nouvelles séries, les plateformes de streaming sont contraintes de proposer des créations audiovisuelles uniques pour se démarquer de la concurrence. Fidèle à sa stratégie, Prime Video Espagne continue de faire confiance au talent national et privilégie le genre horrifique. Le vendredi 3 novembre, c’est la série « Romancero » qui a fait son entrée sur la plateforme d’Amazon. Produit par 100 Balas (The Mediapro Studio), ce programme se compose de six épisodes de trente minutes, où l’action se déroule en une seule nuit.

Romancero : Une plongée surnaturelle dans l’Espagne profonde

Dans « Romancero », nous suivons les aventures de Cornelia et Jordán, deux jeunes désespérés qui fuient la Guardia Civil, une famille gitane vengeresse et des forces surnaturelles qui dépassent l’entendement humain. Plus qu’une simple évasion, la série dépeint également les histoires de ceux qui gravitent autour de ces deux adolescents. Le récit est empreint de références à la bande dessinée, à la littérature gothique, à la poésie de Federico García Lorca, et à l’ésotérisme. Dans cette fiction, les téléspectateurs découvrent une Andalousie aride et cruelle, où monstres et sorcières se mêlent à la violence, à la vengeance et même au racisme caractéristique de cette région d’Espagne si particulière.

Une production locale de qualité conçue pour une diffusion internationale

« Romancero » représente parfaitement l’objectif de Prime Video Espagne : produire des œuvres de grande qualité au rayonnement international, tout en privilégiant la culture locale. Comme l’explique Rafa Taboada, chef de la fiction chez Prime Video Espagne, leur crédo est de parler au monde depuis leur culture, de mettre en avant leurs personnages et leurs traditions. La série rassemble des acteurs confirmés et de nouveaux talents. En effet, « Romancero » marque les débuts de Sasha Cocola et Elena Matic, deux adolescentes qui se révèlent au grand public avec ce projet.

Sur le même sujet :  L'Idole : avantages et inconvénients d'une série TV atypique - La critique de la saison première (et dernière ?)
Laura

Laura